Familles réunionnaises

101 décès, 1 seul acte

epidemie2.png

Illustration extraite du Mémorial de la Réunion, tome 5

En 1729, l’épidémie de variole fait rage sur l’île de la Réunion. Débordé, le curé de la Paroisse de Saint-Louis établit le 15 septembre un acte de décès pour 101 personnes décédées !

« L’an mil sept cent vingt-neuf les jours et mois cy-dessous datés, je soussigné curé de la paroisse de Saint-Louis dans l’île Bourbon certifie que devant la maladie contagieuse qui a régné sont décédés après avoir reçu les sacrements de l’église suivant le rapport qui a été fait savoir dans le mois de may le vingt-huit Gilles Dennemont fils, Brigitte Dennemont, dame Girard, le vingt-neuf Germain Payet père, le 30 Gilles Dennemont père, dans le mois de juin, le premier Joseph Fontaine, Jacques Fontaine, Gilles Fontaine, Laurent Hoareau, le troisième Laurent Bellon, le quatrième Rosette, esclave du Sieur Dumesnil, le cinquième, deux Noirs au Sieur Dumesnil, un enfant esclave à Gilles Dennemont, Julien Lépinay, Louis Dennemont, le sixième juin, Michel Caron, dame Louise Folio, un esclave de Laurent Payet, Marie, esclave de Daniel Payet, Daniel Payet, le huitième Grégoire, Joachim, esclaves du Sieur Gilles Dennemont, dame Louise Nativel, femme de Gilles Dennemont, un enfant ondoyé, fils de Marthe, esclave de Gilles Dennemont, Marguerite esclave de Louis Cadet, Mathieu esclave du Sieur Toullet, le dixième Michel esclave au Sieur Pierre Auber, Agathe esclave de Louis Cadet, Henry Fonton, esclave de Gilles Dennemont, l’onzième, Michel esclave de Gilles Dennemont, Pierre esclave du Sieur Toullec, Étienne esclave de Daniel Payet, le douzième Jacques, esclave de dame Cadet, le sixième Cambom esclave de dame Nativel, François esclave de Laurent Payet, le dix-septième, Michel esclave de Laurent Payet, un noir au Sieur Dumesnil, le dix-huitième Louis Vel dit Massicor, Marguerite, esclaves de Matthieu Nativel, Cotte esclave du Sieur Auber, le vingt-troisième Jacques Noël, le vingt-quatrième un enfant ondoyé fils de Catherine esclave d’Étienne Hoarau, le vingt-cinquième Joseph esclave de Germain Payet, le Sieur Pierre Auber, Jean-Baptiste Payet enfant, le vingt-septième Marguerite esclave d’Étienne Cadet, Julienne esclave de Pierre Mussard, le vingt-huitième dame Elisabeth Payet femme de Jean-Baptiste Bénard, un esclave à Gilles Dennemont, un enfant esclave de Mme Cadet, le vingt-neuvième Thérèse Fleury esclave de Mme Cadet, dame Marie Bloqueman femme de Joseph Lauret, Jan esclave du Sieur Desforges, le trentième Françoise Lauret femme de Gilles Fontaine, Pierre, esclave de Jean-Baptiste Bénard, un esclave au Sieur Girard, un esclave d’Étienne Hoarau père, dans le mois de juillet, le premier Jacques Hoarau, Antoine esclave de Pierre Mussard, Monique esclave du Sieur Le Toullec, le second Caëtan au Sieur Le Toullec, le troisième Brigitte Payet fille de Laurent Payet, le quatrième Jérome et Sirane esclaves du Sieur Desforges, Antoine de dame Cadet, Dominique esclave d’Étienne Cadet, Barbe esclave du Sieur Pierre Auber, le cinquième dame Marie Payer femme d’Étienne Cadet, le sixième François Hoareau, Françoise esclave de Pierre Auber, le septième Martial Fontaine enfant, un esclave d’Antoine Payet, le huitième Gaspard esclave de Gilles Dennemont, Dominique au Sieur Auber, Gaspard au Sieur Le Toullec, le neuvième, Simon esclave de Pierre Caron, le dixième Étienne esclave de Pierre Mussard, le onzième Brigitte Payet femme de Germain Payet, Martin esclave du Sieur Dumas, le douzième Lambaranne, esclave d’Étienne Cadet, Pierre Caron, le quatorzième Jérôme esclave d’Étienne Hoarau, le dix-septième Fernand au Sieur Dumas, un petit esclave au Sieur Dumesnil, Cotte esclave d’Alexis Lauret, le vingtième Marie Fernand Casa noire enfant Sioye esclave du Sieur Desforges, le vingt-cinquième Marie Lauret enfant, le vingt-sixième Jacques Lauret enfant, Henry esclave du Sieur Desforges, le vingt-neuvième Basile esclave de Laurent Payet, le trentième Caparouf au Sieur Desforges, le trentième et unième Marie Dennemont femme de Mathieu Nativel, Marie Anne esclave de Joseph Lauret. Dans les mois d’août, le troisième Henriette Lauret enfant, Cotte esclave Belon, le cinquième Thomas enfant esclave du Sieur Desforges, Catherine esclave d’Étienne Hoarau, le quatrième, dame Agathe Hoarau femme de Pierre Mussard, le dixième Marguerite esclave de Joseph Lauret, dans le mois de septembre Mathieu Nativel enfant, le sixième Henry esclave d’Étienne Cadet.

Je soussigné curé de la paroisse de Saint-Louis que les corps des susdits morts ont été enterrés aux cimetières de l’Étang-Salé, de l’Étang du Golfe, de la rivière Saint-Étienne de part et d’autre de la rivière d’Abord, chacun selon la proximité de leurs demeures auxquels enterrements je n’ay pu assister tant à cause de l’éloignement des quartiers, que parce que j’ay été continuellement occupé à administrer les sacrements aux moribonds. C’est pour quoy je n’ay pu les rapporter dans la forme ordinaire en foy de quoy j’ay signé le quinzième septembre de l’an 1729 »

En 1729, pas moins de 29 de mes sosas ont perdu la vie à cause de l’épidémie…

Source : Naître et mourir à l’île Bourbon à l’époque de l’esclavage. Prosper EVE.

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s