Thérèse MUSSARD, #Sosa2021 etc

Pour inaugurer cette nouvelle année, je vous présente mon Sosa 2021 : Thérèse MUSSARD (1693-1729).

Comme elle se trouve être également mes Sosa 885, 1555, 1613, 1721, 1757, 1789, 1829, 1853, 1985, 2029 et 2041, nous aurons peut-être l’occasion d’en reparler dans quelques années. Endogamy is fun !

Thérèse est en réalité une vieille connaissance si l’on peut dire car je l’ai déjà évoquée ici dans un précédent article.

Elle est donc née le 27 juin 1693 à Saint-Paul de la Réunion d’un père charpentier, Henry MUSSARD (1676-1743) et de Marguerite MOLLET (1677-1729), une femme née à Bourbon et dont les origines paternelles sont à chercher du côté de Roissy-en-Brie en Seine-en-Marne.

Thérèse est surtout la petite fille de François MUSSARD, un colon originaire d’Argenteuil, tourneur, maître menuisier et accessoirement membre du Directoire de Saint-Paul. Un homme véritablement détesté de la population de l’île : « C’est un vieux mutin qui n’a jamais su obéir, qui fait le philosophe et l’habile homme. Il est brutal, vindicatif, haï de tous les habitants et cruel à ses noirs, qu’il fait mourir de faim, et travailler jour et nuit, avec cela grand usurier. » (Antoine BOUCHER)

Mais revenons plutôt à Thérèse MUSSARD. Elle est l’aînée d’une fratrie de 14 enfants comme vous pouvez le visualiser ci-dessous. Son père Henry aura en tout 17 enfants issus de deux unions.

Famille Thérèse MUSSARD

Sa famille vit relativement bien, le recensement général de l’île Bourbon de 1708 peut en témoigner.

Recensement général Archives Départementales de la Réunion, cote 2MI39, page 31 de 44

En 1708, huit enfants sont recensés chez les MUSSARD, dont Thérèse qui est alors âgée de 15 ans. La famille tire des récoltes des terres de François MUSSARD, le père de Henry. Elle vit également de l’élevage de bœufs, cabris, moutons et volailles.

La famille possède une esclave de 18 ans, Marie Cou? , originaire de Madagascar et mariée (!) ainsi qu’une enfant esclave prénommée Marie âgée d’1 an. C’est peu finalement. Mais est-ce que tout le monde a bien été recensé ? Ou peut-être faut-il comprendre que la famille MUSSARD ne parvient pas à garder ses esclaves ?

En 1716, Thérèse MUSSARD, 23 ans, épouse François RIVIÈRE, 17 ans. Son mari est un capitaine de milice bourgeoise et ils auront ensemble 7 enfants : Antoine, Thérèse, Henry, Pierre, François, Françoise et Michel. Je descends des 4 premiers 😉

Comme bon nombre de ses frères et sœurs, Thérèse MUSSARD mourra prématurément de la grande épidémie de variole de 1729.

Décès de Thérèse MUSSARD le 28/06/1729

3 commentaires

Répondre à Le jour d'avant Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s