#ChallengeAZ Les plumes de la Grande Guerre : N comme Nolly

Publié par

Émile Nolly est le pseudonyme d’Émile Joseph Détanger, un écrivain et un militaire né le 5 novembre 1880 à Izieux, une ancienne commune de la Loire et devenue aujourd’hui un quartier de la ville de Saint-Chamond.

 

18801105_Detanger_Emile_Joseph_N_Izieux_42
Acte de naissance d’Émile Joseph Détanger. Source : Archives départementales de la Loire, registres État-civil, Naissances 1880-1882, Cote : 3NUMEC3/3E112_15, vue 37/145.

 

Émile est le 5ème d’une fratrie de 8 enfants d’Auguste Alexandre Détanger, ingénieur civil, et d’Emma Joly, rentière. De sa jeunesse, on ne sait pas grand chose à vrai dire, mis à part le fait que toute la famille quitte la Loire en 1881 pour emménager dans le sud-ouest de la France.

Le père Alexandre Détanger est en charge de la construction de l’usine des Forges de l’Adour à Tarnos (40) et à Boucau (64).

 

Album8.jpg
Les Forges de l’Adour, sortie des ouvriers. Source : http://les.forges-de-l-adour.over-blog.fr/

 

La famille réside à Tarnos dans les années qui suivent.

En 1899, Émile s’engage pour trois ans dans l’armée. Il entre à l’École Saint-Cyr et en sort deux ans plus tard sous-lieutenant. Il sera ensuite promu lieutenant.

 

122.jpg
Émile Détanger dit Émile Nolly

 

Il intègre le 7ème Régiment d’Infanterie Coloniale et part en campagne aux quatre coins du monde.

Jusqu’en 1913, on le retrouve ainsi dans différents pays du Moyen-Orient et du Maghreb : Cambodge, Cochinchine, Tonkin et Maroc.

Ses voyages lui inspireront d’ailleurs des récits qui sont publiés dans des journaux et des revues, dans la Revue de Paris notamment.

Il publie en 1909 son œuvre la plus connue, Hiên le Maboul, pour laquelle il obtient le Grand prix de littérature de l’Académie française. Un roman analysé par Avesnes de la Revue des Deux Mondes comme très fin, très profond, qui analyse le tirailleur exotique enrôlé sous notre drapeau.

 

Hien-le-maboul.jpg

 

D’autres récits suivront notamment La Barque annamite, roman de mœurs tonkinoises en 1910 et Gens de guerre au Maroc en 1912.

Le militaire écrivain est promu Capitaine en mars 1913 et rentre en France où il travaille un temps au cabinet du Ministère des Colonies à Paris.

Mais la déclaration de la guerre en août 1914 va le propulser immédiatement sur le front de Meurthe-et-Moselle avec le 43ème Régiment d’Infanterie du Fort de Monrouge (Seine). Il sera blessé une première fois par un éclat d’obus dans les tous premiers temps du conflit et perd une phalange. Il sera de nouveau blessé beaucoup plus gravement le 31 août 1914 dans la forêt de Vitrimont.

 

Vitrimont.jpg
Commune de Vitrimont en 1914. Source : https://faude54.skyrock.com/

 

Évacué à l’hôpital de Blainville-sur-l’Eau, il meurt d’une péritonite le 5 septembre 1914.  Il était âgé de 33 ans.

Emile Nolly sera fait chevalier de la Légion d’honneur par arrêté du 26 septembre 1914 et il sera également inscrit au Panthéon des écrivains morts au champ d’honneur.

 

extrait.png
Extrait du dossier de la Légion d’honneur d’Émile Détanger dit Émile Nolly. Cote : LH/762/11 Source : http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=DETANGER

 

______________________________________________________________________________

Sources :

https://www.geneanet.org/

http://www.loire.fr/jcms/c_825909/les-archives-en-ligne

http://www.archives.landes.fr/

http://43eric.canalblog.com/

http://www2.culture.gouv.fr/documentation/leonore/leonore.htm

https://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89mile_Nolly_(Capitaine_D%C3%A9tanger)

http://www.collectionnelson.fr/FFF.PHP?CLE=122

https://www.edition-originale.com/fr/litterature/editions-originales/nolly-hien-le-maboul-1909-43154

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s