#ChallengeAZ Les plumes de la Grande Guerre : T comme Tolkien

Publié par

Ce #ChallengeAZ m’aura permis de faire des découvertes surprenantes. Peut-être était-ce connu et je l’ignorais, mais l’écrivain J.R.R. Tolkien (1892-1973) a participé à la Première Guerre mondiale au sein de l’armée britannique.

Il est resté peu de temps au front certes, six mois tout au plus en 1916, mais son expérience de guerre a fortement imprégné le concepteur de la Terre du Milieu.

Être emporté en pleine jeunesse par 1914 n’a pas été une expérience moins abominable qu’en 1939… en 1918, tous mes amis proches, sauf un, étaient morts.

 

MG542872.jpg
J.R.R. Tolkien. Source : https://www.birminghampost.co.uk/

 

John Ronald Reuel Tolkien est né le 3 janvier 1892 dans la ville de Bloemfontein en Afrique du Sud, d’Arthur Tolkien et de Mabel Suffield, tous deux d’origine anglaise. Ils se sont installés en Afrique du Sud quelques années avant la naissance de J.R.R. Tolkien parce que le père s’est vu proposer la direction de la Banque d’Afrique à Bloemfontein. Tolkien a un frère cadet, Hilary, né en 1894.

 

 

Cependant, la mère ne parvient pas à s’acclimater à l’Afrique du Sud et décide en 1896 de rentrer en Angleterre avec les enfants. Le père n’aura pas le temps de les rejoindre, il meurt d’un rhumatisme infectieux à Bloemfontein la même année.

La jeune veuve qui fait alors face à des difficultés financières, doit s’installer avec les enfants chez ses parents à Sarehole, près de Birmingham. C’est elle qui assure l’éducation des enfants : elle leur apprend notamment le latin, l’allemand et le français. J.R.R. découvre dans le même temps le gallois, le grec et le gotique.

 

 

À l’âge de huit ans, J.R.R. intègre la King Edward’s school de Birmingham où il s’initie à la mythologie nordique et au finnois, langue qui lui inspirera plus tard la langue elfique. De manière générale, J.R.R. Tolkien voue depuis l’enfance une passion pour les langues et l’époque médiévale.

 

tolkien_enfant.jpg
Tolkien enfant

 

En 1904, la mère est admise à l’hôpital de Birmingham en raison de complications dues au diabète. J.R.R., alors âgé de 12 ans, lui destine ce dessin plein d’humour :

 

dessin_1904.png
J.R.R. et son oncle Edwin en train de coudre au coin du feu. What is home without a mother (or a wife) par J.R.R. Tolkien. Source : https://tolkien.bodleian.ox.ac.uk

 

Faute de traitement efficace à l’époque, Mabel Suffield Tolkien décède quelques mois plus tard. Les deux fils sont confiés à celui qui deviendra leur tuteur, le père Francis Morgan de l’oratoire de Birmingham.

 

 

Les années passent, Tolkien poursuit ses études à la King Edward’s school et rencontre une jeune fille protestante prénommée Edith Bratt (1889-1971) qui deviendra plus tard sa femme et la mère de ses quatre enfants.

 

jrr-and-edith-tolkien-young_orig.jpg
J.R.R. Tolkien et Edith Bratt. Source : https://drjasonwhiting.com/blog/the-lord-of-the-wedding-ring-jrr-tolkiens-true-love

 

Mais son tuteur est fermement opposé à cette relation. Il demande donc à J.R.R. de renoncer à Edith et de se consacrer à ses études jusqu’à sa majorité.

Obéissant, le jeune homme s’inscrit à l’Exeter College à Oxford où il suit des cours de lettres classiques puis de littérature anglaise. À l’époque, Tolkien s’essaye à l’écriture, mais il ne produit que des poèmes et très peu de prose.

À l’âge de 21 ans, il écrit à Edith pour lui demander sa main. Mais les choses se compliquent quand il apprend qu’elle est déjà engagée dans une relation avec un autre homme. Elle avait fini par renoncer à l’attendre…

Il insiste et va à sa rencontre pour tenter de la convaincre de se marier avec lui. Il lui demande de rompre avec son fiancé et de se convertir au catholicisme. Elle accepte.

Une fois tous les obstacles franchis, leur union peut être célébrée le 22 mars 1916 en l’église de St Mary Immaculate à Warwick en Angleterre. Il est âgé de 24 ans et elle, de 27 ans.

 

St._Mary_Immaculate_Roman_Catholic_Church,_Warwick.jpg
St Mary’s Church. Source : Wikipedia

 

Nous sommes alors en pleine guerre mondiale et Tolkien sait qu’il sera prochainement appelé à rejoindre le front avec l’armée britannique.

 

propagande
Affiche de recrutement. Source : https://www.iwm.org.uk/learning/resources/first-world-war-recruitment-posters

 

Il s’était précédemment entraîné dans les UOTC (University Officers’s Training Corps), une section de la réserve qui entraîne les étudiants au commandement militaire dans les universités.

Voici des extraits de son dossier d’engagement daté du 28 juin 1915 que les Archives Nationales Britanniques ont mis en ligne.

 

 

Enrôlé un mois plus tard comme sous-lieutenant dans les fusiliers du Lancashire, il rejoint le 13ème bataillon de réserve à Cannock Chase (Staffordshire) au sein duquel il s’entraîne pendant près d’un an.

Puis, il intègre le 11ème bataillon de services et arrive le 4 juin 1916 à Étaples en France avec le corps expéditionnaire britannique.

 

 

Pendant la bataille de la Somme, l’une des batailles les plus sanglantes de l’Histoire, Tolkien sert comme officier de transmissions. Il y perdra plusieurs de ses amis, ce qui l’affectera longtemps après la guerre.

L’officier de transmission a un rôle essentiel pendant les opérations militaires, il doit pouvoir communiquer les informations entre l’arrière et la ligne de front le plus rapidement possible avec l’aide du télégraphe, du téléphone, du poste à galène ou encore d’un projecteur, d’un panneau, d’un fanion, d’une fusée voire d’un pigeon voyageur.

Fin octobre 1916, Tolkien est atteint de la fièvre des tranchées. Il doit être hospitalisé puis rapatrié à Birmingham le 22 novembre 1916 où débute une convalescence de plusieurs mois.

 

trenchfever.png
Fièvre des tranchées et rapatriement de Tolkien. Extrait du registre de l’armée. Source : http://www.nationalarchives.gov.uk

 

Le conseil médical de l’armée britannique l’examinera à plusieurs reprises dans les premiers mois de l’année 1917 mais le considérera toujours inapte à reprendre du service.  Il passera donc la fin de la guerre entre les hôpitaux et les affectations à l’arrière.

Tolkien sera officiellement démobilisé le 16 juillet 1919.

____________________________________________________________________________________________

Sources :

http://www.nationalarchives.gov.uk

http://tolkiengateway.net/wiki/World_War_I

https://www.iwm.org.uk

https://tolkien.bodleian.ox.ac.uk/wp-content/uploads/2018/05/Bodleian-Tolkien-Teachers-Guide.pdf

https://www.telegraph.co.uk/history/world-war-one/inside-first-world-war/part-two/10356085/jrr-tolkien-war.html

http://www.tolkiendil.com

http://www.tolkiendrim.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s